MicroTAS 2007, Paris, France

Vitruve Man

J'ai récemment participé à la conférence internationale MicroTAS à Paris. MicroTAS (connu également sous le nom de "µTAS") est le nom court de l'International conference on biomedical electronics and devices. J'y ai présenté un poster intitulé Electrokinetic mixers based on stimuli-responding surfaces. J'étais également le photographe officiel de la conférence (je posterai quelques photos plus tard).

Outils

La plupart de mes collègues (sinon tous) utilisent PowerPoint pour réaliser leurs posters. Outre le fait que c'est un logiciel propriétaire et coûteux, il en reste également un programme de présentation créé pour... faire des présentations. Un poster n'est pas une présentation et il existe pour cela des outils bien plus appropriés tels que des logiciels de PAO.

J'utilise un logiciel libre de PAO baptisé Scribus depuis quelque temps maintenant et je ne jure que par lui. Scribus supporte les calques, possède un très bon système de gestion des couleurs et propose une fonctionnalité d'export PDF d'excellente qualité; il a même supporté l'export en PDF/X-3 avant tout autre logiciel (propriétaire ou non).

La Grande Vague

Copie de « La Grande Vague de Kanagawa »

Copie de « La Grande Vague de Kanagawa »

Les « sessions poster » des conférences internationales sont la plupart du temps soporifiques. Les chercheurs oublient souvent que les scientifiques qui assistent à une conférence ont très peu de temps à consacrer aux posters. J'ai donc décidé d'utiliser un design original pour attirer les visiteurs, à qui je pourrais ensuite vanter mes résultats de recherche. Le sujet de mon poster était une nouvelle méthode de création de vagues dans des microcanaux en utilisant des mélangeurs basés sur des polymères. En naviguant dans la catégorie « Waves » (« vagues ») de Wikimedia Commons, la médiathèque libre, je me suis rappelé de cette vieille peinture japonaise intitulée La Grande Vague de Kanagawa. J'ai trouvé une version en haute résolution et je l'ai utilisée comme image de fond pour mon poster A0 poster.

Conclusion : l'apparence compte

Aperçu du poster

Aperçu du poster

Bien entendu, mon poster a reçu bien plus d'attention que ses voisins. Les chercheurs asiatiques, en particulier, l'ont trouvé particulièrement original, et ils représentaient une portion non négligeable des visiteurs. On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre, dit le proverbe. C'est également vrai pour la communication scientifique : on obtient beaucoup plus d'attention de la part des chercheurs en créant des documents originaux et attractifs plutôt qu'en utilisant des documents ennuyeux et mal conçus.

Il est à vous !

La version PDF haute résolution du poster est disponible au téléchargement ci-dessous. Certains lecteurs PDF peuvent rencontrer des difficultés à afficher ce fichier, car il utilise la transparence et des calques. Je conseille d'utiliser la dernière version d'Adobe Reader.

Comme d'habitude, le poster (sauf les logos en haut et l'en-tête) est distribué sous une licence Creative Commons Paternité Partage à l'identique, ce qui signifie que vous êtes libre de l'utiliser, le modifier et le redistribuer pour tout usage tant que vous indiquez clairement que j'en suis l'auteur et que vous redistribuez les éventuels travaux dérivés sous la même licence.

Links